Amoko

Un article de Mwyann.info.

Sommaire

Présentation

Téléphone fonctionnant sous Linux. De nombreuses distributions ont vu le jour, mais elles sont toutes spécialisées dans quelque chose (plutôt end-user ou plutôt dev, ou plutôt outil serveur).

Première étape : Flasher le GSM.

Deuxième étape : installer une distribution décente, et je préconise SHR ou FDOM (voir plus bas).

Troisième étape : configurer et mettre à jour (d'après les instructions données dans la page du wiki).

Informations générales sur le fonctionnement de l'OpenMoko

Distributions

Attention, ceci n'est pas une liste complète des distributions, mais une liste des distributions que j'ai testé, et mes commentaires à leur sujet.

SHR

Semble être la meilleure distro user-friendly (en tout cas pour moi), complète et fonctionnelle. Pas forcément la plus rapide, mais au moins la plus utilisable.

Problèmes connus :

  • Wifi + WEP qui fait planter le moko (http://docs.openmoko.org/trac/ticket/1939), tout comme Debian. Semble être un problème de noyau manifestement (kernel panic). Je n'ai malheureusement pas de debug board pour tester (neocon peut-être ?). Le noyau 2.6.24 à jour de OM2008 ne souffre pas de ce problème. En effet, après test, installer ce noyau corrige le problème, mais Bluetooth ne fonctionne plus.
  • A l'usage, se révèle plus lent que les autres distributions : animations moins fluides, lancement des applications plus lent, installation plus lente aussi. -- Semble être plus rapide avec le noyau 2.6.24 comme décrit plus haut pour corriger le bug du Wifi.
  • Problème de réception de SMS longs (il reçoit les SMS mais ne les concatène pas), et l'envoi de SMS se fait en caractères étendus seulement (70 caractères par SMS au lieu de 140).

Debian

Installation simple (sur microSD uniquement car déjà 300+ Mo dès l'install), mais bug sur un package qui finit en E: Internal error: install, solution ici : http://www.mail-archive.com/smartphones-userland@linuxtogo.org/msg01501.html (il faut récupérer le package qui fait tout foirer puis relancer l'install). Voir le lien sur mon install un peu plus haut.

Début d'interface graphique intéressant mais pas terrible (pas trop utilisable), en revanche système d'exploitation très bien (apt-get, pas de busybox). Système très bon pour le développement. Sera probablement utilisé pour mon projet (voir plus bas).

Souffre du bug des clés WEP sur le Wifi (sauf si on récupère le noyau de OM2008, tout comme pour SHR, mais problème avec le bluetooth après).

Android

Dsitribution sympa de chez Google, un peu lente sur le FreeRunner cependant (surtout le clavier virtuel, ce qui n'est pas très pratique) et le manque de boutons rend son interface peu pratique à l'utiliser aussi. Certains disent utiliser cette distribution tous les jours en tant que téléphone principal. Il faut être amené à formater une carte microSD, ce qui n'est pas forcément des mieux vu non plus. Enfin, le wifi ne se rallume pas automatiquement après mise en veille. Attention bien sûr, ces problèmes ne concernent pas Android en général, mais uniquement son implémentation actuelle sur l'OpenMoko.

Plus de détails à propos de l'installation et de l'utilisation sur le site d'OpenMoko. Des infos supplémentaires sont également disponibles sur mon autre wiki.

Chose intéressante, très : utiliser Debian sur Android (par-dessus, pas à la place de). Également, comment rooter son téléphone, enfin l'une des manières de faire : ici.

OM 2008

  • IP de l'OpenMoko en USB au départ : 192.168.0.202 et IP du PC théoriquement : 192.168.0.200
  • Si problème : opkg: Could not obtain administrative lock : Solution : killall packagekitd mais conseil, ne pas utiliser l'installeur graphique, il est nul.
  • Pour compiler : http://wiki.openmoko.org/wiki/OpenEmbedded

FDOM

Distribution dérivée de OM 2008. Plein de programmes intéressants préinstallés, mais gare aux mises à jour, ça démoli tout. C'est vraiment Fat and Dirty. Bien pour une install "propre" et on n'y touche plus. Le noyau 2008.9 souffre des problèmes de wifi de certaines autres distros, telles que SHR ou Debian. La mise à jour du noyau corrige semble corriger ce problème. Cependant, tous les logiciels préinstallés ne fonctionnent pas (c'est un peu un comble mais bon...) et dès qu'on essaye d'installer ou mettre à jour un programme, celui-ci risque de tout casser la distribution.

Applications manquantes

Applications

Voici quelques applications intéressantes pour frimer avec son OpenMoko :

Bonnes idées

  • D'après le projet LED Clock plus bas, proposer un réveil naturel en augmentant progressivement la luminosité de l'écran au fur et à mesure que l'heure de réveil approche.
  • Idle Hands, très bonne idée, ce programme vous donne une tâche à faire si vous ne savez pas quoi faire (nettoyer l'écran du PC, vider la poubelle, faire la vaisselle...). Dans le même genre : Mebot.
  • Anti-Theft Mode, Système anti-vol se basant sur les mouvements (dans le cas d'un vol caractérisé) entre autres.
  • MiLF interface, nouvelle interface pour téléphone, se débarassant du clavier numérique par défaut pour avoir les actions les plus courantes accessibles plus rapidement.
  • Contextes, gestion des contextes en fonction de l'endroit où on se trouve. Voir aussi : Silent mode timeout qui permet d'activer/désactiver le mode silencieux en fonction de l'endroit/heure où on se trouve.
  • Ambient Noise Detection, changer le volume de la sonnerie en fonction du bruit ambiant.
  • Bloodcurdling Scream, détecter lorsque le téléphone tombe, le faire crier, puis "Ouch !" lorsqu'il tombe et le faire crier "Je suis là !" puis "Merci" lorsque quelqu'un le prend.
  • Graphics Tablet, faire du Moko une tablette graphique.

Utiles

  • LED Clock, transformer son OpenMoko en un réveil-matin !
  • Guitartune, vu le nom...
  • ReMoko, transformer son OpenMoko en clavier Bluetooth, c'est possible.
  • Gestures, reconnaissance de gestes.
  • Rotate, tourne l'écran selon comment l'OpenMoko est tourné.
  • Gwaterpas, transformer son OpenMoko en niveau à bulles.

Ludiques

  • x48, émulateur de HP48.
  • Mokomaze, un jeu où il faut faire rouler une boule...

Inutiles

  • OpenMooCow, vous connaissez les boîtes à meuh ? Eh bien l'OpenMoko aussi, il sait l'faire !
  • OpenMiaoCat, dans le même genre que MooCow, mais avec un chat qui ronronne.

Projet en cours

J'ai pour projet de prendre un deuxième OpenMoko (ça y est il est reçu ! Merci encore Pulster !), et couplé à un abonnement SMS/Internet illimité (par exemple de chez Bouygues), être capable de m'alerter de diverses choses, et en cas de perte du net ADSL, connexion auto au GPRS, redirection du trafic vers ce GPRS, et connexion au VPN sur le dédié + IP fail-over pour garder les services dispo. Possibilité de connexion en SSH sur le téléphone pour détecter genre un plantage complet du serveur.

Estimation du coût : 290,60 € pour le téléphone (frais de port, cartes µSD et protection y compris), 24,90 €/mois pendant 2 ans (19,90 les 2 premiers mois, premier mois gratuit du fait du parrainnage), 1 € HT/mois pour l'IP fail-over (ou pas, si je garde l'IP gratuite).

Une nouvelle page sur mon autre wiki pour expliquer tout ça, disponible ici.

Note : L'OpenMoko, par la lenteur du réseau 2G qu'il utilise, n'est pas assez efficace pour partager sa connexion Internet. Ce sera donc probablement un HTC Magic (Sapphire) tournant sous Android qui prendra le relais de l'OpenMoko dans ce projet.

Planning :

  1. Tests distributions : en cours, Debian semble l'emporter pour le moment, à voir avec les tests avec carte SIM.
  2. Achat OpenMoko : fait le 31/07, livré.
  3. Installation OpenMoko, fait
  4. Premiers tests et configuration sans SIM, faits (http://wiki.mwyann.info/index.php5?title=GSM_Project)
  5. Abonnement SMS+Internet illimité : OK
  6. Tests Internet + SMS : OK
  7. Configuration et création des scripts : En cours

Liens